Chargement

Trois semaines après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, un Puma de l’aviation légère de l’armée de terre se pose sur la « drop zone » de l’hôpital de campagne de la sécurité civile française (l’ESCRIM), installé au lycée Alexandre Dumas, afin d’évacuer un blessé vers le BPC Mistral, ancré devant Port-au-Prince, où une antenne chirurgicale aérotransportable prend en charge les cas les plus graves.

En haut